L'Indochine en 1930 / 1940

VIETRI, avril / mai 1939. 5ème REI.


Accueil Suivante



Photo parue dans le n°16 de la revue « La Légion Etrangère » de mai-juin 1939. Article consacré au 5ème REI basé à Vietri.
Légende : 
Aux travaux de route - Les officiers des Bases. Au centre, le chef de bataillon PUAUD.

Edgar PUAUD :

Rentré en France, après les combats de 1939-40 le commandant Edgar PUAUD entre dans l'armée d'armistice, où il commande le 3èmebataillon du 23ème RI stationné à Montauban. Promu lieutenant-colonel, il devient chef de corps et prend la tête du régiment jusqu'à l'été 1942.

En juillet 1942 il s'engage dans la « Légion Tricolore ». Nommé colonel en décembre, il devient inspecteur général de la Légion des Volontaires Français contre le Bolchevisme ou LVF, et part se battre en URSS aux côtés des troupes allemandes. En septembre 1943, Edgar PUAUD reçoit le commandement de la LVF. A cette occasion il est nommé colonel de la Wehrmacht.

En 1944, les restes de la LVF (un millier d'hommes) sont amalgamés avec la Französische SS-Freiwilligen-Sturmbrigade « Frankreich » pour former une grande unité de Waffen-SS française. Edgar PUAUD, nommé général par Vichy en avril 1944, est alors transféré dans la Waffen-SS au grade de Waffen-Oberfüher.

Le 10 février 1945, la brigade devient division ; PUAUD en assure la direction opérationnelle. Très rapidement, les Français partent en Poméranie pour tenter de faire barrage aux troupes d'assaut de l'Armée Rouge. Début mars 1945, la division SS « Charlemagne » est éclatée en petits Kampfgruppen qui refluent en désordre. Mortellement blessé, Edgar PUAUD est porté disparu le 5 mars 1945.